Calcul du Fonds de Commerce Restaurant : Méthodes et Prix

calculer fonds commerce restaurant

Si vous envisagez d’acheter un restaurant, le calcul du prix du fonds de commerce est une étape cruciale. Il s’agit d’une évaluation financière qui détermine la valeur d’un établissement en fonction de divers facteurs.

L’évaluation du fonds de commerce implique l’examen des actifs tangibles et intangibles, tels que les équipements, la clientèle régulière, l’emplacement et les résultats financiers passés.

Ces éléments sont ensuite pris en compte pour estimer combien il serait raisonnable de payer si vous deviez acheter l’entreprise.

Dans cet article, nous allons vous guider à travers les différentes étapes pour calculer le prix d’un fonds de commerce de restaurant.

Nous examinerons également comment ces informations peuvent être utilisées lors des négociations avec les vendeurs. Alors, préparez-vous à plonger dans le monde passionnant des affaires de restauration !

Techniques d’évaluation basées sur le chiffre d’affaires (CA)

methode calcul commerce restaurants

Évaluer le prix d’un fonds de commerce de restaurant est un exercice délicat.

Parmi les méthodes utilisées, la plus courante repose sur la valorisation du chiffre d’affaires (CA).

Cette méthode prend en compte l’activité économique du restaurant et utilise comme base les trois derniers bilans annuels.

Pour appliquer cette méthode, on calcule la moyenne des trois dernières années de CA.

Puis, on applique à ce résultat un pourcentage dit « plafond » et un autre dit « plancher ». Ces pourcentages donnent respectivement le prix maximum et minimum que peut atteindre la valeur du fonds de commerce.

Prenons par exemple un restaurant dont le CA moyen sur trois ans s’élève à 250 000 €.

En appliquant cette méthode, la valeur du fonds de commerce sera comprise entre deux montants :

  • Un montant « plancher » qui marque le minimum possible
  • Un montant « plafond » qui représente le maximum envisageable

Dans notre exemple, cela donnerait une fourchette allant de 100 000 € à 300 000 €.

Il est important de noter que ces chiffres sont indicatifs. Ils peuvent varier selon plusieurs facteurs tels que l’emplacement du restaurant ou sa réputation. De plus, il est essentiel d’établir ces estimations avec prudence car elles vont influencer directement les négociations lors de l’achat ou la vente.

Quelle est la méthode de calcul de fonds par le total des actifs disponibles?

Il convient de noter qu’une méthode populaire pour calculer le prix d’un fonds de commerce de restaurant est la méthode du total des actifs disponibles.

Elle s’appuie sur une approche assez simple mais efficace qui consiste à additionner les différentes valeurs des actifs du commerce.

Premièrement, vous devrez prendre en compte la valeur des stocks de marchandises. Cela inclut tous les aliments et boissons que vous avez en stock prêts à être utilisés dans votre restaurant.

Ensuite, considérez également les brevets et les marques si applicable. Bien que tous les restaurants n’aient pas nécessairement des brevets ou des marques déposées, s’ils existent, ils peuvent ajouter une valeur significative à votre entreprise.

La prochaine étape concerne l’équipement utilisé dans le fonctionnement quotidien du restaurant. Les machines et matériels sont un élément crucial à ne pas négliger lors du calcul du total des actifs disponibles.

De plus, le droit au bail peut également représenter une somme importante dans ce contexte.

Enfin, il est essentiel de tenir compte de l’actif immobilisé et circulant du restaurant lorsqu’on évalue sa valeur totale. L’actif immobilisé comprend généralement tout bien matériel comme l’immobilier et l’équipement durable tandis que l’actif circulant fait référence aux biens qui sont rapidement convertibles en argent tel que le comptant ou les créances clients.

Pour donner un aperçu détaillé:

  • Stock de marchandises
  • Brevets et marques
  • Machines et matériels
  • Droit au bail
  • Actif immobilisé
  • Actif circulant

Approche par le rendement financier et de la rentabilité

Comprendre comment calculer le prix d’un fonds de commerce de restaurant, c’est avant tout se pencher sur sa rentabilité. Cette dernière est souvent un critère déterminant lorsqu’il s’agit d’évaluer la valeur d’une entreprise. Pour y parvenir, une méthode fait ses preuves : celle basée sur le seuil de rentabilité.

Pour établir cette estimation, on prend en compte plusieurs éléments clés du compte de résultat. Le revenu du dirigeant et le résultat comptable sont deux paramètres essentiels à considérer.

Ils donnent une idée précise des bénéfices que génère l’activité du restaurant.

Ajoutez à cela les charges d’amortissement et les charges d’intérêts d’emprunt qui viennent moduler ce bénéfice.

L’idée ici est non seulement de mettre en lumière le chiffre d’affaires, mais aussi et surtout le bénéfice net que permet l’activité du restaurant.

Une fois ces données rassemblées, il reste à déterminer la valeur finale du fonds en pondérant le bénéfice obtenu par un coefficient généralement compris entre 3 et 5.

Ce dernier varie en fonction des spécificités propres au restaurant (localisation, clientèle…).

N’hésitez pas à lire notre article sur combien gagne les petits restaurants.

Facteurs déterminants dans l’estimation du coût d’un fonds commercial

fonds commerce restaurant

Au-delà des méthodes de valorisation précédemment citées, d’autres paramètres concrets influencent la valeur du fonds de commerce. Ces facteurs comprennent l’emplacement du restaurant, la qualité des locaux, le personnel et diverses données estimatives.

Premièrement, considérons l’emplacement. Il est crucial pour le développement d’un restaurant et influence grandement sa valeur en cas de revente. Un emplacement dans un quartier populaire ou proche d’attractions touristiques peut augmenter significativement la valeur du fonds de commerce.

Deuxièmement, abordons la qualité des locaux. Elle se mesure notamment par la surface disponible, la capacité d’accueil des clients et les possibilités d’extension. Des locaux spacieux et bien entretenus peuvent attirer plus facilement les clients et ainsi accroître le chiffre d’affaires potentiel.

Troisièmement, ne sous-estimez pas l’importance du personnel. Une équipe professionnelle et expérimentée est un atout majeur pour un restaurant. Un service irréprochable peut fidéliser une clientèle qui contribuera à stabiliser vos revenus.

Enfin, il existe aussi diverses données estimatives qui peuvent influencer la valeur du fonds de commerce comme le chiffre d’affaires prévisionnel ou encore les perspectives économiques locales.

Les questions que les personnes se posent par rapport au calcul du fonds de commerce d’un restaurant.

Comment vendre un fonds de commerce de restaurant ?

Pour vendre un fonds de commerce de restaurant, préparez tous les documents pertinents, estimez sa valeur et publiez une annonce ciblée.

La rentabilité est-elle suffisante pour rembourser l’emprunt ?

La suffisance de la rentabilité dépend des revenus générés par le commerce et des charges de l’emprunt.

Quels sont les impôts liés à la cession d’un fonds de commerce ?

Lors de la cession d’un fonds de commerce, des impôts sur les plus-values peuvent s’appliquer. Les taux varient en fonction de la durée de détention du fonds et des bénéfices réalisés.

Comment calculer l’imposition sur la plus-value suite à la cession d’un fonds de commerce ?

L’imposition sur la plus-value est généralement calculée en soustrayant le prix d’achat du prix de vente. Les frais et charges peuvent être déduits.

Quelles sont les exonérations d’imposition sur la plus-value suite à la cession d’un fonds de commerce ?

Certaines exonérations peuvent être accordées, notamment pour les petites entreprises, la durée de détention, ou sous certaines conditions d’âge ou de retraite du cédant.

5/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire